u pluriel
Nous
avons
attendu
Nous avons attendu
2ème personne du pluriel
Vous
avez
attendu
Vous avez attendu
3ème personne du pluriel
Ils/Elles
ont
attendu
Ils/Elles ont attendu
Partir
Sujet
auxiliaire “avoir” ou “être”
Participe passé
Passé Composé
1ère personne du singulier
Je
suis
parti(e)
Je suis parti(e)
2ème personne du singulier
Tu
es
parti(e)
Tu es parti(e)
3ème personne du singulier
Il/Elle
est
parti(e)
Il est parti
Elle est partie
1ère personne du pluriel
Nous
sommes
parti(e)(s)
Nous sommes parti(e)(s)
2ème personne du pluriel
Vous
êtes
parti(e)(s)
Vous êtes parti(e)(s)
3ème personne du pluriel
Ils/Elles
sont
parti(e)(s)
Ils sont partis
Elles sont parties
Les verbes pronominaux prennent toujours, aux temps composés, l’auxiliaire : être.
Se doucher
Sujet
Complément objet
Aux. être
P.P.
Passé Composé
1ère personne du singulier
Je
me
suis
douché(e)
Je me suis douché(e)
2ème personne du singulier
Tu
te
es
douché(e)
Tu t’es douché(e)
3ème personne du singulier
Il/Elle
se
est
douché(e)
Il s’est douché
Elle s’est douchée
1ère personne du pluriel
Nous
nous
sommes
douché(e)(s)
Nous sommes douché(e)(s)
2ème personne du pluriel
Vous
vous
êtes
douché(e)(s)
Vous êtes douché(e)(s)
3ème personne du pluriel
Ils/Elles
se
sont
douché(e)s
Ils se sont douchés
Elles se sont douchées
Aux. = Auxiliaire
B) Quand il se forme avec l’auxiliaire “être”, le participe s’accorde en genre et en nombre avec le sujet, comme adjectif, selon les règles élémentaires suivantes :
Marque du féminin +e
Marque du pluriel +s
Ex :
Ma femme est partie.
Les enfants se sont couchés.
Nos amies sont arrivées.
C) Avec l’auxiliaire “avoir”, le participe passé est invariable, excepté si le complément d’objet direct est placé devant le verbe :
Exemples :
Vous avez vu vos amis ? Oui, je les ai vus hier.
Il a achetés ces fleurs ? Oui, ce sont les fleurs qu’il a achetées pour ma fête.
D) La Formation du participe passé dépend du verbe :
Participe passé à formation régulière :
1. -er comme ” parler “: parlé participe passé terminé en – é
2. -ir -iss comme ” finir “: fini participe passé terminé en – i
3. -aître comme ” connaître “:connu participe passé terminé en – u
4. -uire comme ” construire “: construit participe passé terminé en – uit
5. -evoir comme ” recevoir “: reçu participe passé terminé en – u
Verbes irréguliers :
1. avoir: eu
2. être: été
3. faire: fait
4. devoir : dû
5. naître : né
6. vivre : vécu
Le participe passé se termine par é, i , u, t ou s, mais jamais par ut !
Auxiliaire “être” ou “avoir” ?
A. Sont conjugués au passé composé avec l’auxiliaire ” ETRE ”
1) Tous les verbes pronominaux :
Ex :
Elle s’est endormie.
Vous vous êtes amusé ?
Annie, tu t’es trompée !
Il s’est excusé.
Ils se sont aimés.
Elle s’est renseignée.
2) Les verbes suivants quand ils sont utilisés de manière absolue (sans complément d’objet).
* Devenir
* Rester
* Monter
* Retourner
* Sortir
* Venir (et ses composés)
* Aller
* Naître
* Descendre
* Entrer
* Rentrer
* Tomber
* Arriver
* Mourir
* Partir
* Passer
D’une manière, on peut retenir les valeurs correspondant aux actions susceptibles de se produire dans une maison (mais si ce truc aide la mémoire, il ne marche pas dans tous les cas). Cela donne :
* Aller, venir, revenir
* Arriver, partir, repartir, retourner
* Entrer, rentrer, sortir, ressortir
* Monter, remonter, descendre, redescendre
* Passer, repasser, rester
* Naître, devenir, mourir
* Tomber, parvenir, intervenir
Exemple :
Elle est restée ici.
Ils sont partis à 8 h.
Vous êtes né où ?
Ils sont arrivés quand ?
Je suis née le 30 avril.
Il est monté se reposer.
Ils sont descendus dîner.
Elle est passée hier.
Tu es sorti hier soir ?
Ils sont retournés à Paris.
B. Sont conjugués au passé composé avec l’auxiliaire ” AVOIR ” :
1) Quand ils sont transitifs, c’est-à-dire suivis d’un complément d’objet direct, les verbes :
monter, descendre, sortir, passer, rentrer et retourner.
Ex :
Il a monté sa valise.
Ils ont descendu la poubelle.
J’ai rentré la voiture dans le garage.
Elle a passé un bon week-end
Tu as sorti le chien ?
Ils ont retourné leurs cartes.
2) Tous les autres verbes à part ceux cités en A.
Exemple :
Vous avez compris ?
J’ai fini !
Il a bien mangé.
Nous avons lu tout le livre.
Ils ont beaucoup voyagé.
Elle a dansé toute la nuit.
Quand y a-t-il accord du participe passé ?
1. Il y a accord du participe passé avec le sujet du verbe quand l’auxiliaire du verbe est “être”.
Ex :
Elle est partie.
Nous sommes descendus.
Ils sont montés.
Vous (Madame le professeure) vous êtes promenée.
Tu (Isabelle) t’es interrogée sur cette question.
[Des cas plus compliqués existent avec les verbes pronominaux]
2. Le participe passé conjugué avec “avoir” s’accorde en genre et en nombre avec son complément d’objet direct s’il en est précédé ; il reste invariable s’il en est suivi ou s’il n’a pas de complément d’objet direct :
Ex :
Les efforts que nous avons faits ont été stériles.
Toutes ces misères, je les avais prévues.
Remarques :
1° Dans les temps surcomposés, le dernier participe seul peut varier :
Ex :
Ils sont partis dès que je les ai eu avertis.
2° La règle d’accord du participe passé conjugué avec “avoir” reste applicable lorsque le complément d’objet direct a un attribut :
Ex :
– Certains poètes que leurs contemporains avaient crus grands sont aujourd’hui tombés dans l’oubli.
– Ces fleurs, je les ai trouvées charmantes.
3. Attendu, non compris, y compris, entendu, excepté, ôté, ouï, passé, supposé, vu, placé devant le nom ou le pronom, s’emploient comme prépositions et restent invariables :
Ex :
Tout a été détruit, excepté cette maison.
4. Quand ces participes sont placé après le nom ou le pronom, ou qu’ils ne le précèdent que par inversion, ils varient :
Ex :
Tout a été détruit, cette maison exceptée.
Exceptée de la destruction générale, cette maison reste debout.
Remarque :
Etant donné, devant le nom, peut rester inavariable ou s’accorder avec ce nom :
Ex :
– Etant donné sa stupidité, on ne pouvait attendre autre chose de lui.
– Etant données les circonstances, sa conversation pourra être instructive. (R. Martin du Gard)4
5. Des verbes intransitifs :
A) Des verbes intransitifs comme coûter, valoir, peser, mesurer, marcher, courir, vivre, dormir, régner, etc. peuvent être accompagnés d’un complément d’objet direct ; le participe passé de ces verbes reste invariable :
Ex :
– Les trois mille francs que ce meuble m’a coûté.
– Ce cheval ne vaut plus la somme qu’il a valu.
– Les vingt minutes que j’ai marché, couru.
– Les vingt ans qu’il a vécu, régné.
B) Certains verbes intransitifs peuvent devenir transitifs : leur participe passé est alors variable. Tels sont notamment :
Coûter au sens de : creuser, occasionner ;
Valoir au sens de : procurer ;
Peser au sens de : constater le poids ; examiner ;
Courir au sens de : poursuivre en courant ; s’exposer à ; parcourir, etc.
Ex :
– Les efforts que ce travail m’a coûtés.
– La gloire que cette action lui a value.
– Les paquets que j’ai pesés.
– Les dangers que nous avons courus.
6. Participe passé des verbes impersonnels :
Le participe passé des verbes impersonnels ou pris impersonnellement est toujours invariable :
Ex :
Les sommes qu’il a fallu ont paru énormes.
Les chaleurs qu’il a fait ont été torrides.
Les inondations qu’il y a eu, ont causé bien des dégâts.
7. Dit, dû, cru, su, pu, etc.
Les participes Dit, dû, cru, su, pu, voulu, et autres semblables restent invariables lorsqu’ils ont pour complément d’objet direct un infinitif ou une proposition à sous-entendu après eux :
Ex :
J’ai fait tous les efforts que j’ai pu.
Il m’a donné tous les renseignements qu’il avait dit.
[Sous-entendu : qu’il me donnerait]
Remarque :
Le participe passé précédé du pronom relatif que est invariable lorsque ce pronom est complément d’objet direct d’un verbe placé après le participe ; dans ce cas, le participe a pour complément le proposition qui vient après lui.
Ex :
C’est une faveur qu’il a espéré qu’on lui accorderait.
Semblablement le participe reste invariable quand il est précédé du relatif que et suivi d’une relative introduite par qui.
Ex :
Nous subissons les malheurs qu’on avait prévu qui arriveraient.
8. Participe passé précédé du pronom l’
Le participe passé est invariable lorsqu’il a pour complément d’objet direct, le pronom neutre l’ représentant une proposition et signifiant cela :
Ex :
Cette étude est moins difficile que je ne l’avais estimé.
[= que je n’avais estimé cela, c’est-à-dire qu’elle était difficile.]
9. Participe passé précédé d’un collectif ou d’un adverbe de quantité :
a) Lorsque le participe passé est précédé d’un complément d’objet direct renvoyant à un collectif suivi de son complément, selon le sens.
b) Lorsque le complément d’objet direct précédant le participe est un adverbe de quantité suivi de son complément, c’est celui-ci qui commande l’accord.
10. Participe passé suivi d’un infinitif :
a) Le participe passé conjugué avec avoir et suivi d’un infinitif s’accorde avec le complément d’objet direct qui précède lorsuque ce complément se rapporte au participe :
Ex :
Les violonistes que j’ai entendus jouer étaient habiles.
(J’ai entendu qui ? -que, c’est-à-dire les violonistes, qui jouaient)
b) Mais le participe reste invariable si le complément d’objet direct se rapporte à l’infinitif

دسته بندی : No category

دیدگاهتان را بنویسید